à découvrir

Si vous envisagez de déménager prochainement à La Réunion, il faudra préparer soigneusement ce changement. Il s’agit d’une déménagement longue distance qui nécessite une logistique bien plus poussée qu’un simple déménagement en Métropole. Découvrez quelques conseils pour partir vous installer à la Réunion.

Comment préparer son déménagement à la Réunion ?

Un déménagement à La Réunion se prépare bien à l’avance pour avoir le temps de tout faire et déménager le plus sereinement possible. Pour commencer, il faut savoir que si vous déménagez à La Réunion depuis la Métropole, aucune formalité particulière n’est à prévoir. Comme pour un déménagement à la Martinique ou encore un déménagement en Guadeloupe, vous restez en France, les formalités sont donc les mêmes que si vous déménagiez en Métropole. Cependant, pensez bien tout de même à avoir une carte d’identité ou un passeport à jour pour votre voyage.

Faire appel à un déménageur

Pour un déménagement de cette ampleur, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Celui-ci pourra vous aider quant à l’estimation de votre volume de déménagement et établir un devis. Il faudra en amont savoir ce que vous souhaitez emmener ou non. Il faudra aussi choisir entre un déménagement par voie maritime ou aérienne. Le premier coûte moins cher que le deuxième mais est plus long. Un professionnel du déménagement longue distance pourra aussi vous renseigner sur les éventuelles formalités douanières pour vos biens.

personne penchée la tête dans les cartons de déménagement

Bon à savoir avant de s’installer à La Réunion

Pour vous aider à déterminer ce que vous allez prendre avec vous ou non, sachez que le coût de la vie à La Réunion est assez élevé. Les prix sont similaires à ceux de la Métropole avec parfois des surcoûts étant donné que La Réunion est une île et qu’il est nécessaire d’importer certains biens. Si vous possédez une voiture, il vous faudra également décidez si vous l’emportez avec vous. Il faut savoir que La Réunion possède peu de possibilités de transports en dehors de la voiture et du bus. Il peut donc être une bonne idée de garder votre véhicule, mais il faut aussi se préparer à passer du temps dans les bouchons aux heures de pointe.

Pour trouver votre logement, il est conseillé de visiter les biens au préalable. Il n’est donc pas exclu que vous ayez besoin de passer par l’étape hôtel avant d’avoir votre chez-vous. Quant à la possibilité de trouver un emploi, il faut savoir que le marché n’est pas très favorable. La majorité des emplois se trouvent dans le secteur du tourisme ou bien des services voire du bâtiment. Il peut être préférable de partir avec un plan bien précis en tête.

En somme, déménager à La Réunion n’est pas véritablement compliqué. Mais c’est un changement de vie qui se prépare pour qu’il se passe du mieux possible.

Hommage à l’Ile de la Réunion

« Son sang na tout couleur, son ker lé réservé rienk pou sak i ve vrémen son lamour moin la écoute son fond ker et son larme la enrale a moin dan’ un romans pou touzour. Mi crak su son band courbe kan son soleil i bril’ kom kan son zalizé i caresse mon corps. Lé dan son bras ke mi ve fini mon vi lé su son ventre ke moin va trouve la mort » Ker Maron

« Son sang est de toutes les couleurs, son coeur est réservé à ceux qui veulent vraiment son amour, j’ai écouté ses complaintes et ses larmes m’ont emmenées dans une romance pour toujours. Je craque sur ses courbes quand son soleil brûle, lorsque ses alizés caressent mon corps. Dans ses bras je veux finir ma vie, c’est sur son ventre que je trouverai la mort » Ker Maron

Petit bout de France perdu au milieu de l’Océan Indien, l’île de la Réunion également appelée « l’île intense » vit au gré des cyclones, des murmures des vagues et du grondement de son volcan.

Passionnés de nature, de plages, de sensations fortes et de paysages somptueux, bienvenue au paradis sur terre. Sur 2512 km², cette île volcan vous dévoilera ses mystères ainsi que son histoire, fortement marquée par le colonialisme et l’esclavage.

La Réunion charme, attire, captive non seulement par ses paysages mais aussi par sa population pluri-ethnique. Véritable brassage de peuples venus des quatre coins de l’Océan Indien : Africains, Tamouls, Chinois, Malgaches, Comoriens forment un métissage unique. Vous serez conquis par la culture de cette île, sa cuisine (épicée forcément) et ses coutumes.

Ne vous laissez cependant pas tromper par la douceur de ses punchs, ils sont en effet redoutables…

En Espérant que ce site motivera les indécis et aidera les convaincus à bien préparer leur voyage

Bienvenue à l’Ile de la Réunion.

Guide Touristique : Amis du voyage, notre équipe a sélectionné pour vous les trois meilleurs guides de l’Ile de la Réunion : Le Guide du Routard, Le Guide Michelin et Le Petit Futé. Ils vous aideront à préparer sereinement votre séjour au paradis.

Formalités : Pour les Français et autres ressortissants de l’Union européenne, une carte d’identité valide est suffisante. Concernant les Suisses et les Canadiens un passeport en cours de validité est nécessaire. Si vous souhaitez visiter l’Ile Maurice (l’Ile Sœur de la Réunion), le passeport est obligatoire.

Santé : Aucune vaccination spécifique n’est à prévoir. La Sécurité Sociale est la même qu’en France, prévoyez vos carte Vitale et Mutuelle.

Prévoyez une crème anti-moustique, même si la crise du chikungunya est passée.

Bénéficiant des moyens d’un département français, les hôpitaux de l’île sont les mieux équipés de l’Océan Indien, donc pas de panique en cas d’accident ! L’île dispose de trois grands hôpitaux à Saint-Pierre, Saint-Paul et Saint-Denis. D’autres hôpitaux de moins grande capacité sont disséminés sur le territoire.

Saisons : Il ne faut pas oublier que l’Ile de la Réunion se situe dans l’hémisphère Sud : les saisons sont donc inversées. L’hiver de mai à octobre et l’été de novembre à avril, il n’y a en effet pas de saison intermédiaire. Les températures sont généralement très clémentes mais il faut tout de même prévoir des vêtements chauds pour les randonnées en montagne.

Faune : La faune de l’Ile de la réunion n’a rien de comparable à celle des Antilles. Il n’y a ni animal ni insecte dangereux : ceux qui ont des phobies peuvent être rassurés.